Les remplaçants vétérinaires et TSA, les grands incompris?

Des impressions préconçues sur les remplaçants (locums), on en entend régulièrement! Ces commentaires souvent exprimés sous forme de questions contrastent tant avec la communauté de TSA et vétérinaires dévoués qui utilisent Oxilia qu’on a décidé d’en faire une liste et de les démystifier pour vous!

    1. Les locums ne pensent qu’à l’argent.

Les locums apprécient le fait qu’ils peuvent déterminer la valeur de leurs services. Mais imaginez si c’était leur seule motivation : leur vie professionnelle serait bien pénible! En fait, voici ce que nos membres rapportent comme sources de motivation :

-Travailler dans différents établissements afin d’en trouver un qui leur plaît vraiment.

-Apprendre plus vite en étant exposés à plusieurs styles de pratique.

-Pouvoir combiner voyage et travail. Cette pratique n’est pas nouvelle, il y a toujours eu des remplaçants pour dépanner en régions éloignées.

-Avoir la possibilité de concilier plusieurs projets, comme un retour aux études, des voyages fréquents, sans causer de conflits au sein d’une équipe stable.

    1. Les locums ne développent pas de liens avec le reste de l’équipe et n’ont pas de sentiment d’appartenance.

Nous sommes nous-mêmes surpris de voir une certaine forme de « routine » au sein des remplaçants et des établissements. Plusieurs remplaçants partagent leur temps entre un nombre restreint de cliniques, 2 ou 3 normalement. Ils ont trouvé un « fit » avec les équipes. Plusieurs sont même invités au party de Noël!

Au fil du temps, on voit des mandats de remplacement se muter en postes à temps plein. Les TSA et les vétérinaires, par leur nature aidante envers les animaux, sont des êtres généralement grégaires.

    1. Les locums ne sont pas productifs, car ils ne s’adaptent pas facilement.

Oh, que c’est faux! Notre théorie : nous soupçonnons que les remplaçants développent les zones de leur cerveau responsables de l’adaptabilité et de la gestion du stress : l’hippocampe, l’amygdale ainsi que le cortex préfrontal.

Ils réussissent alors à s’adapter toujours de plus en plus rapidement aux nouveaux environnements qui sont normalement une source de stress pour les individus qui restent plus longtemps dans une zone de confort!

Un peu comme de grands voyageurs qui arrivent dans une gare inconnue, ils trouvent leurs repères quasi automatiquement. En plus, plusieurs nous témoignent qu’ils accumulent tous les trucs du métier à force de côtoyer des professionnels de tous azimuts.

    1. Les locums doivent être incompétents s’ils changent souvent d’endroits.

Cette préconception ressemble à la précédente. N’oubliez pas que chaque locumest comme un mini-entrepreneur; si le client n’est pas satisfait de son rendement, ses services ne seront plus sollicités. Il veut vous prouver que vous avez fait un bon choix en le sélectionnant. La médecine vétérinaire est un petit monde…

    1. Les locums n’ont pas d’emploi stable ni salaire fixe.

La majorité des remplaçants ont un emploi fixe, donc un salaire. Le remplacement vient combler d’autres besoins de découvrir, de se prouver et d’obtenir un revenu d’appoint. Certains remplaçants le font à temps plein.

Par contre, c’est rarement une situation qui perdure des décennies. Des changements dans leur vie personnelle (de jeunes enfants, un nouveau conjoint, un déménagement, des parents qui vieillissent, etc.) les poussent à adapter leurs horaires et à rechercher plus ou moins la stabilité.

Vous voyez, ces locums, ça pourrait être vous! Soyons honnêtes, personne ne pratique jamais la médecine vétérinaire pour devenir riche. C’est la passion des animaux qui nous habitent, et nous partageons tous le désir de rendre leur vie meilleure.

L’équipe d’Oxilia a la chance d’échanger quotidiennement avec ses membres et a une certitude : être fière d’aider à combler les besoins en ressources humaines par des professionnels attentionnés qui veulent que le plus d’animaux possible bénéficient de bons soins.

N’oubliez pas :
Vous déterminez votre taux horaire.
Vous choisissez les mandats qui vous intéressent.
Vous n’avez aucune clause de non-concurrence.

Pour plus d’informations, visitez notre site internet.Vous pouvez aussi visiter notre Facebook pour plus de contenus.