Pourquoi votre taux horaire de travailleur autonome doit être plus élevé que celui de l’employé moyen

Le statut de travailleur autonome comporte son lot d’avantages et d’obligations financières!

Quand vient le temps de déterminer la valeur de votre travail et ce qu’il faut demander en termes de rémunération, nous comptons souvent sur nos pairs et collègues pour nous faire des suggestions. En tant que remplaçant, ne commettez pas l’erreur de comparer votre taux horaire à celui d’un ami ou d’un camarade de classe, surtout s’il a le statut d’employé. Lorsque vous fixez votre taux horaire, il est important de comprendre les principales différences entre la rémunération horaire d’un travailleur autonome remplaçant et celle d’un employé régulier.

Quelles sont les différences?

En tant que remplaçant, vous êtes votre propre patron, votre comptable et votre conseiller financier et, à ce titre, vous déterminez quand, où et combien de temps vous travaillez. Par conséquent, vous influencez directement le montant d’argent que vous gagnez. Vous avez également la liberté de décider combien vous devez gagner en fonction de votre style de vie personnel et de vos obligations financières.

Insécurité

En tant que remplaçant, et puisque vous gagnez votre vie en acceptant des contrats avec des cliniques vétérinaires, vous avez beaucoup plus d’incertitudes et d’insécurités qu’une personne qui a un emploi stable. Ces affectations ont tendance à être de courte durée, non garanties et, dans certains cas, peuvent être résiliées avant la fin du contrat. Comme vous le savez, le fait de travailler en tant qu’entrepreneur indépendant n’est pas assorti d’avantages sociaux garantis et d’un salaire sûr chaque semaine, ce qui signifie que vous devez planifier soigneusement vos revenus.

Protection du revenu

Si vous êtes un travailleur autonome à titre de remplaçant au Canada, vous n’avez pas non plus droit aux mêmes avantages sociaux que les employés permanents à temps plein dans l’éventualité où vous perdez votre emploi (sans que vous ayez commis de faute). Au Canada, les travailleurs autonomes peuvent avoir accès l’assurance-emploidu gouvernement pour des circonstances spéciales telles que le congé de maternité et le congé de soignant[1].

Dépenses et frais

Lorsque vous travaillez comme remplaçant, vous ne bénéficiez pas d’un ensemble d’avantages sociaux ou de « privilèges » comme les personnes qui sont employées par une entreprise ou une société. Par conséquent, vous êtes responsable du paiement de vos propres frais :

  • Assurances (vie, invalidité, etc.)
  • Formation continue
  • Vacances et congés de maladie
  • Retraite et pension[2]*
  • Frais professionnels (droit de pratique)
  • Impôts et taxes

 

*Lorsque vous êtes employé au Canada, vous et votre employeur versez un montant déterminé (en fonction de votre revenu) au Régime de pensions du Canada. Toutefois, si vous êtes travailleur autonome, vous devez payer à la fois le montant qui vous revient et celui que les employeurs verseraient à ce fonds chaque année; donc, essentiellement, votre contribution est le double de celle des personnes qui travaillent comme employés.

Non seulement vous devez assumer les dépenses auxquelles la plupart des gens pensent comme des obligations associées au travail autonome, mais vous avez aussi toutes les petites choses qui peuvent s’accumuler rapidement. Il peut s’agir de choses aussi simples que :

 

  • les frais de voyage,
  • le matériel de bureau (ordinateur, photocopieur, télécopieur, etc.),
  • Internet,
  • le téléphone,
  • les fournitures de bureau (papier, stylos, encre d’imprimante, etc.),
  • le loyer et les services publics,
  • les frais juridiques ou comptables,
  • la garde de maison et d’animaux de compagnie pendant votre absence, le marketing (sites Web, cartes professionnelles, etc.),
  • les frais de poste.

 

Déterminer votre taux horaire

Chez Oxilia, la question de la détermination du taux horaire est l’une des questions les plus fréquemment posées par les professionnels de la santé animale. Voici quelques statistiques générées par notre système, par région et par type de professionnels, au 31 janvier 2019. Nous vous présentons le taux le plus élevé, le taux le plus bas et le taux moyen de chaque groupe. C’est au Québec que l’écart entre les taux horaires les plus élevés et les plus bas est le plus important, probablement parce qu’Oxilia y compte la plus grande communauté d’utilisateurs.

 

Vétérinaires remplaçants Technicien en santé animale autorisé remplaçant
Taux horaire ($) CAD par province canadienne Bas Moyen Élevé Bas Moyen Élevé
Québec 45,00 74,00 120,00 18,00 22,40 30,00
Alberta 65,00 65,50 70,00 22,00 27,60 35,00
Ontario 55,00 68,28 100,00 18,00 23,50 28,00
Colombie-Britannique 65,00 67,00 75,00 21,00 22,00 25,00
Maritimes 55,00 67,50 80,00 21,00 22,00 25,00

 

Évidemment, il existe d’autres variables qui auront un impact sur le taux horaire : le nombre d’années d’expérience, si un stage a été complété, le type de personnalité, la capacité de traiter des cas de chirurgie dentaire et orthopédique, etc. Vous trouverez nos trucs dans l’article « Conseils pour devenir le remplaçant parfait et augmenter votre valeur »

 

 

 

[1]« Gouvernement du Canada – Prestations spéciales de l’assurance-emploi pour les travailleurs autonomes – Aperçu » 18 janv. 2019, https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/assurance-emploi-sb-autonomes.html

 

[2]« Quick Books – Les cotisations au Régime de pensions du Canada pour les entrepreneurs autonomes » https://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/retraite/contributions-au-rpc-des-entrepreneurs-independants/